Docteur en Science de l’Information et de la Communication, et enseignant-chercheur au sein de l’Université Paul Sabatier, Département MMI à Castres, Pierre Mignot a effectué deux ans de recherches sur les domaines du sport et de la santé. Ces activités se sont déroulées dans le cadre du LERASS en tant que membre de l’équipe Organicom. La thèse sur les publics de football aborde les problèmes liés aux constructions des représentations, notamment médiatiques et cette question occupe une place centrale dans ce travail dans la mesure où elle permet de structurer l’ensemble des questionnements spécifiques aux SIC, tels que l’analyse des discours/ analyse de contenus médiatiques, la question des discours profanes et/ou experts, l’étude des journalistes, qui permettent de mettre en avant l’érosion progressive de la légitimité des dispositifs de médiation dans de nombreux terrains sociaux, l’analyse des publics et la question de la structuration de l’événement.
Sur le terrain de la santé, l’équipe Organicom (équipe du LERASS), souhaite créer un réseau de chercheurs sur la question de la communication santé. Le travail est donc d’organiser la recherche autour de la question des discours portant sur la prévention et les représentations produites. Les trois grands axes sont la question des dispositifs techniques de communications. Il semble intéressant de voir comment la question du numérique change, transforme les moyens de préventions, la question de communication externe dans la définition des rapports entre le corps médical et un public qui n’est pas un patient, mais un public cible très précis et la question de communication interne avec la construction des discours entre médecins et au sein du corps médicale.