Véritable école-rédaction, installé au cœur de la Ville rose, l’Institut Supérieur de Journalisme de Toulouse forme les futurs journalistes en privilégiant la mise en situation réelle, l’immersion, de longues périodes de stage, le contact avec les professionnels et l’utilisation du même matériel que les étudiants retrouveront ensuite dans les différents médias.

Si l’ISJT dispense une formation en trois ans (accessible sur concours pour les étudiants disposant d’un niveau Bac+2 validé), il propose également une prépa de deux ans à la sortie du Bac. L’occasion pour les bacheliers de toucher du doigt le métier au travers des enseignements techniques, mais aussi de se forger une solide culture générale, indispensable à tout bon journaliste. Tous les enseignants de l’Institut Supérieur de Journalisme de Toulouse sont journalistes ou professionnels du monde des médias et exercent toujours leur activité en parallèle. Une garantie pour les étudiants de coller toujours au plus près des réalités, et de constituer un premier réseau en vue de leur insertion professionnelle.

Afin de garantir un enseignement au plus près des réalités du métier, l’ISJT s’appuie sur le même matériel professionnel que les futurs journalistes utiliseront dans les différentes rédactions
: postes informatiques équipés de la suite logicielle Adobe, studio TV, studio radio, cabines d’enregistrement, caméras professionnelles, appareils photos numériques, enregistreurs audio…

Un statut coopératif

Les fondateurs de l’ISJT ont opté pour le statut de société coopérative, qui suit les principes de l’économie sociale et solidaire. À savoir mettre l’économie au service de l’humain en suivant
quatre grands principes : l’entreprise appartient à ses salariés ; un partage équitable du pouvoir, de l’information, des risques et des profits ; la mise en commun des compétences et des savoir-faire autour d’un projet d’entreprise ; un engagement en faveur de la dynamique économique et sociale de son territoire.