Une formation en trois ans, accessible sur concours

L’Institut Supérieur de Journalisme de Toulouse est une école de journalisme en trois ans, accessible sur concours pour les candidats justifiant d’un diplôme de niveau Bac+2 minimum. Ce cursus combine un apprentissage technique intensif et l’acquisition du niveau de culture général essentiel à l’exercice du métier de journaliste.

Le second cycle (Formation) de trois ans comprend 52 semaines de cours et 44 semaines de stage (minimum). L’acquisition de solides bases de culture générale reste une priorité, tant pour les étudiants issus du premier cycle (Prépa) que pour ceux entrés après admission au concours. Histoire, géographie, géopolitique, actualité et droit des médias constituent le socle de cet enseignement théorique. Les fondamentaux tels l’orthographe et la grammaire figurent également au rang des enseignements prépondérants.

Objectif n°1 : la professionnalisation

Les enseignements techniques représentent la majeure partie de l’emploi du temps. Presse écrite, JRI (vidéo), radio, Web et photo sont tous étudiés, sans distinction. L’objectif étant de favoriser la polyvalence des étudiants, facteur-clé d’une meilleure insertion professionnelle. Des cours de maquette (PAO) et des modules dédiés à certaines types de journalisme (faits divers, journalisme de solutions, sport, économie…) complètent le programme.

Cette volonté de professionnalisation s’applique également à l’enseignement de l’anglais, articulé autour de trois semaines intensives dédiées aux trois principaux supports médiatiques (presse écrite/Web, télé, radio).
Une mise en pratique constante qui favorise les réflexions sur les questions de déontologie et sur l’exercice du métier de journaliste. Ces valeurs essentielles s’inscrivent en véritable fil rouge dans l’ensemble des matières, afin d’encourager les étudiants à s’interroger constamment sur leur future profession.
Les effectifs, volontairement limités à 25 étudiants par classe, garantissent un accompagnement individuel et personnalisé qui facilite l’assimilation des connaissances techniques.

Toujours dans l’optique de plonger au plus près de la réalité professionnelle, en complément des cours de culture générale et techniques, chaque semaine, une Journée de professionnalisation offre aux étudiants la possibilité d’évoluer en conditions réelles, comme dans une véritable rédaction : collaborations avec des médias extérieurs (piges) pour les plus aguerris, et poursuite de l’apprentissage dans le cadre de l’ISJT pour les autres en contribuant au site Les5W.info , le média en ligne de notre école de journalisme.

Objectif n°2 : l’insertion professionnelle

De longues périodes de stage, à la durée croissante, permettent aux étudiants de mettre en pratique les connaissances acquises tout au long de l’année, de se confronter au monde de l’entreprise, et de continuer à développer le réseau nécessaire à leur future insertion professionnelle.
Dans l’esprit d’un incubateur, l’ISJT souhaite par ailleurs accompagner les étudiants qui le désirent dans leur projet de création d’un support médiatique à la fin de leurs études.

Matières Professeurs Heures de cours par an
Presse écrite Philippe Kallenbrunn 60h/50h/50h
Anglais Sophie Voinis 84h/84h/56h
JRI Jean-Vincent Fournis 56h/56h/56h
Radio Philippe Salvador 56h/56h/56h
Conférence de rédaction (Actualité) Guillaume Truilhé 30h
Web Robert Bourgoing 28h/28h/28h
Photographie Hélène Ressayres 28h
Histoire/Géographie/Géopolitique Yannick Pech 35h/35h/35h
Maquette Venise Abed et Nicolas Froment 28h/24h
Orthographe, grammaire Brice Torrecillas 20h/20h/20h
Droit des médias Patricia Sultan 24h/24h
Module 1 : Son (radio/tv) Maxime Tisné Versailles 12h (2ème année)
Module 2 : Journalisme de solutions Nathania Cahen 6h/12h/18h
Module 3 : Faits divers Frédéric Abéla 12h/12h
Module 4 : investigation 18h (3ème année)
Module 5 : Sport Philippe Kallenbrunn 6h