Né en 1977 à Paris, Nicolas Froment a étudié l’histoire, l’histoire de l’art et la communication visuelle
    dans la capitale, à Toulouse et Valence (Espagne). Photographe, graphiste et vidéaste autodidacte, ses techniques sont variées et mêlées. Argentique, numérique, téléphone portable, photovidéographie, installations; il les interroge comme il regarde le monde qui l’interroge. Elles l’accompagnent dans son observation de ce qui relie les hommes.
    En 2006, Nicolas Froment ouvre avec le typographe Christian Salanié-Bertrand l’atelier de création graphique et typographique Cartblanch. Cartblanch est un atelier, un lieu de créations graphiques et typographiques. Un atelier à quatre mains. Ses clients/interlocuteurs profitent de leurs différentes pratiques: graphisme, dessin, dessin typographique, photographie…
    Basé à Toulouse, Cartblanch travaille avec des architectes, des urbanistes et des acteurs culturels, mais également des paysagistes, des industriels, des collectivités locales, des écoles et des artisans.